aurelie@monessenciel.org

Retour à l’essentiel 3 : l’Assurance du Salut

Retour à l’essentiel 3 : l’Assurance du Salut

De nombreuses personnes viennent à Christ mais sont toujours dans le doute de si elles sont réellement sauvées. Ce doute survient souvent lorsqu’on est pas conscient du sacrifice de Christ à la croix. Cet article vient t’aider à mieux comprendre l’œuvre de Christ afin d’avoir désormais cette assurance.

D’après le dictionnaire Larousse, l’assurance : c’est la confiance en soi ; c’est une affirmation, une promesse formelle que quelque chose est vraie, certaine et sûre.
Nous pouvons donc dire en d’autres termes que l’assurance du salut est la confiance que nous avons d’être sauvés de l’état de péché ; n’être plus soumis à aucune condamnation.

L’amour de Dieu


L’amour inconditionnel de Dieu seul suffit pour nous assurer que nous sommes sauvés. Nous n’avons rien fait pour mériter cet amour.

Lorsque nous acceptons Christ, rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. Il nous a offert la vie éternelle par Jésus-Christ ; et cette vie éternelle ne prendra jamais fin. Elle ne commencera pas lorsque nous mourrons, mais elle commence au moment où nous acceptons Christ comme Sauveur personnel (Jean 10:27-29). De même, le fait d’avoir donné son fils unique est une marque de Son amour. Il a manifesté cet amour envers nous par le don (Jean 3 : 16).

L’œuvre de Christ 


L’œuvre de Christ à la croix est suffisante pour nous garantir le salut. Et d’ailleurs dans Romains 8 : 38-39, il cite toutes les situations qui peuvent nous arriver chaque jour dans notre marche chrétienne, mais aucune d’elle ne ferra le poids devant l’œuvre accomplie à la croix. Si nous le réalisons, nous n’aurons plus de doute lorsque nous serons confrontés à ces défis.

La garantie du Saint-Esprit



Une fois que nous sommes nés de nouveaux, rien ne peut nous arracher de la main de notre Père ceci parce que : Dieu nous a scellé du Saint-Esprit ce qui est une garantie que nous lui appartenons jusqu’au retour de Christ (Ephésiens 1:13-14).

Souvenons-nous en temps de doutes, que Dieu nous a donné le Saint-Esprit au moment où nous naissions de nouveaux. C’est une autre preuve que nous lui appartenons alors si Son Esprit ne nous a pas quitté pourquoi nous inquiéter ?

Notre identité


Nous devons être conscients de notre identité en Christ via une vie de méditation et par l’appropriation des paroles qui révèlent ce que nous sommes devenus en Christ.

Ci-dessous quelques déclarations qui te permettent de reconnaître ta position en Christ :

– Tu es enfant de Dieu. (Jean 1 : 12)

– Tu as été justifié par Christ, complètement pardonné. (Romains 5 : 1)

– Tu es un membre du Corps de Christ. (Ephésiens 5 : 30)

La liste n’est pas exhaustive, il y a plusieurs autres versets du genre, en méditant la Bible régulièrement, tu pourras asseoir ton identité en Christ. 


Le péché et nous

Dans notre marche avec le Seigneur, il pourrait arriver que nous péchions, même si ce n’est pas la volonté de Dieu que cela arrive. Si nous péchions, nous ne perdrions pas notre salut mais cela affecte notre communion avec Dieu. Lorsque cette communion est brisée tu perds cette couverture spirituelle, tu es exposé et sujet à plusieurs attaques.

Quand nous commettons un péché, Dieu nous donne le moyen d’en sortir ; il suffit de reconnaître nos fautes et Lui demander pardon. Comme Il est fidèle, Il nous pardonne et nous purifie (1 Jean 1 : 9).

Nous devons aussi nous rappeler que Dieu nous jugera, non pas pour nous condamner comme ceux qui ne l’auront pas reçu, mais plutôt pour évaluer nos œuvres dans le but de nous récompenser (1 Corinthiens 3 : 11-15).


Pour conclure, notre assurance vient de ce que Dieu nous a donné la vie éternelle par Jésus-Christ. Il s’est sacrifié pour nous et a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient (Colossiens 2:14). Il l’a fait non à cause des œuvres de Justice mais selon Sa miséricorde (Tite 3 : 5). Cela ne nous donne pas le droit de vivre dans le péché, mais si nous sommes conscients de ce sacrifice nous aurons soif de lui plaire chaque jour pour maintenir cette communion. 

Tout ce qui a été dit dans cet article ne doit pas être juste une information, mais tu dois croire par la foi et mettre en pratique. Je t’invite à méditer chaque verset cité.

As-tu désormais l’assurance du Salut ? Si Oui ! Gloire à Dieu. Si Non, écris-moi à aurelie@monessenciel.org pour plus de détails.

Que Dieu te bénisse !

Aurélie Yanou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *