aurelie@monessenciel.org

Challenge de prière JPPMM

Challenge de prière JPPMM

Hello ma chère lady !

J’aimerais via cet article te parler du challenge : « Je Prie Pour Mon Mari » en abrégé JPPMM.

Tu as peut-être déjà entendu parler de ce programme sur la toile notamment sur WhatsApp. Depuis deux ans, la communauté des femmes chrétiennes d’ici et d’ailleurs évolue au rythme de ce challenge. Cela fait plusieurs mois qu’elles se connectent pour prier ensemble. À la demande de nombreuses femmes, j’ai rédigé ceci afin de présenter cette œuvre divinement inspirée.

HISTORIQUE

Le challenge JPPMM est un programme de prière en faveur des époux qui s’étend sur 30 jours (ou 31 selon le mois).

Cette vision, née il y a deux ans vient d’une épouse chrétienne camerounaise vivant à Douala nommée Nathalie KILAMA ; qui dans son ministère d’aide a voulu soutenir une jeune dame qui avait des difficultés dans son foyer. Dans son élan de compassion avait reçu cette inspiration de procéder à un temps de prière pour présenter les difficultés de celle-ci au Seigneur. Pour elle, c’était le seul moyen accessible pour résoudre ce problème.  

Ci-dessous son propos :

« L’idée est née de la plainte d’un époux en ces termes : « Tu as changé en mal depuis que tu ne pries plus ». La dame a partagé la plainte de son mari dans un groupe où nous étions toutes.

Je me suis dit qu’on pouvait résoudre ce problème avec un challenge de prière ; question d’aider l’épouse indexée et d’autres qui seraient dans la même situation qu’elle. Nous nous sommes dit que les résultats produits en 31 jours de prière pour leurs époux vont les convaincre de persévérer sur cette voie bonne et salutaire pour leur couple. »

DEROULEMENT

Une fois l’idée arrêtée, elle décide de créer un forum sur WhatsApp et associe d’autres dames afin qu’elles puissent prier ensemble pour leur foyer.

Chaque jour, dès le réveil, un sujet de prière et une action pratique (TP) étaient postés laissant le soin à chacune de prendre connaissance du thème, de méditer sur les versets d’appui, prier et poser une action envers leur époux. Bien qu’étant pénible en situation de crise, c’était la meilleure manière de surmonter ces difficultés et d’échanger sur leurs expériences personnelles. Durant le challenge, les participantes avaient pour obligation de prier et mener l’action demandée.

PROCESSUS DE MULTIPLICATION

Dans ce processus et pour en faire profiter à autant de femmes, les deux premiers groupes sont créés :

  • JPPMM Août 2018
  • JPPMM Octobre 2018

Avec respectivement 40 et 30 participantes au départ, pour 37 et 29 participantes à la fin. Certaines ont désisté avant pour plusieurs raisons avouées et inavouées.

Les quelques raisons évoquées entre autres étaient : la mauvaise conduite de l’époux durant le challenge, le manque de collaboration de celui-ci… Seul le Seigneur connaît tous les autres motifs de désistement ; car celles qui ont persévéré jusqu’à la fin ont vu leur mari s’épanouir et leur vie de couple fleurir. Les témoignages à ce sujet sont assez nombreux et émouvants.

L’équipe d’administration de ces deux challenges était : Hermine DJAKA, Gladis MAHENJE et Nathalie KILAMA.

A la fin, toutes les participantes étaient encouragées à multiplier cette œuvre afin d’en faire profiter aux femmes de leur entourage. Quelques-unes se sont lancées avec des innovations très intéressantes, notamment : les JPPMM classiques – Les JPPMM Impact – Les JPPMC (Je Prie Pour Mon Conjoint/Couple) – Les JPPMM AJO (Amis de Joseph) – JPPMM Bruxelles (le 1er de la diaspora), etc. ; puis le JPPME (Je Prie Pour Mon Enfant) initié par Liliane M’BAMOU.

« Gloire à Dieu pour cette œuvre qui est en train de croître et de se multiplier ! Veuille le Seigneur qu’elle continue ainsi et qu’il se trouve toujours au moins une participante pour prendre le relais après chaque session ». Propos recueilli de Nathalie K. le 23 septembre 2019.

LE CHALLENGE AUJOURD’HUI

Après les deux éditions, Nathalie est appelée à autres choses et laisse la main à Francine MOAMBIOL qui saisit la vision et l’amène à un autre niveau, car elle avait cette soif de voir les foyers restaurés. Alors grâce à Dieu, l’œuvre se multiplie entre ses mains. Elle organise son premier challenge en novembre 2018 avec une participation de 30 femmes. Par la grâce, elle a pu tenir huit éditions avec la collaboration de : Séraphine LOBE, Delphine MOUNGUI, Dora NYIANJI. De ce groupe, sont nés plusieurs JPPMM et le JPPF (Je Prie Pour ma Femme) sous l’initiative de Marcelle FANG, lancé en juillet dernier regroupant des hommes qui prient pour leurs épouses.

En juin 2019, Olivia NKAMGNIA m’invite à participer au challenge JPPMM-Femmes épanouies où elle y était comme admin. avec Josiane DOUBA et Eléonore WALADJO. Durant ce mois, j’ai été énormément bénie et impactée. Lors de la clôture, je rencontre pour la première fois Nathalie K. la visionnaire et Francine M. la porteuse de vision que je connaissais. C’est à l’occasion que je reçois d’elles le témoin pour la multiplication. En août, je lance le premier challenge sous le coaching d’Olivia, assisté de Glwadys NGONGANG. Ensuite Olivia et moi, nous engageons à être partenaires pour la multiplication. Ensemble, nous avons eu six éditions avec la collaboration de : Télumée KUATE, Esther DEUDJUI, Laetissia ENONGA, Vanina DOUMBE, Diane BATA, Blandine YEPSI. Je dirais des connexions divines, car le Seigneur a su nous mettre ensemble pour cette belle œuvre étant donné que notre battement de cœur à toutes était de voir les familles restaurées, les foyers transformés et épanouis.

Notre challenge fut nommé : JPPMM-Femmes Sages duquel sont nés plusieurs autres : Femmes distinguées (USA), Femmes de Proverbes, Femmes vaillantes (Gabon), Femmes valeureuses, etc. Ils ont été administrés respectivement par Pascaline KOUAMEGUI, Christelle KOPLONG, Raïssa KEZETA, Nicole SIMO.

En juin dernier, Raïssa K. suite à son ministère auprès des enfants et à la demande de certaines femmes a initié avec la collaboration de Josiane KOUEMO, le challenge JPPME-Mères Sages. C’était un mois de prière intense et de partage en faveur des enfants. Ce programme a vu la participation d’une quarantaine de mamans. En prélude à la rentrée scolaire, le groupe Femmes Sages en a fait bénéficier à ses membres. Nous rendons grâce à Dieu pour les multiples témoignages.

CONDITIONS DE PARTICIPATION

Pour participer à ce challenge, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Être une épouse chrétienne née de nouveau ;
  • Avoir au moins 06 mois de mariage ;
  • Être discipliné dans sa conduite ;
  • S’engager à la clause de confidentialité ;
  • Avoir soif de voir son foyer transformé ;
  • Avoir un cœur pour Dieu et faire la différence autour de soi ;
  • Être enthousiaste et prête à rencontrer d’autres femmes. 

Nous sommes infiniment reconnaissantes à Dieu pour la vie de ces servantes, qui ont accepté de payer le prix afin que cette œuvre perdure. Aujourd’hui, les fruits sont assez nombreux de par les multiples témoignages reçus des foyers impactés. Notre prière, c’est que le Seigneur les rencontre au point de leur besoin et que leur foyer soit à jamais des modèles dans leur génération. A Dieu toute la gloire !

Si tu veux être informé du prochain challenge, n’hésite pas à nous écrire à aurelie@monessenciel.org.

Que Dieu te bénisse !

Aurélie YANOU

10 réponses

  1. Isabelle Mouzong dit :

    JPPMM Femmes sages 6 – Une expérience unique qui discipline et ouvre les yeux sur la multiplicité des thèmes de prières pour notre époux et nous-mêmes. Je remercie ma sœur de sa proposition à participer à ce challenge. Tous les jours ne sont pas roses dans le couple, certes , avec ce programme j’ai pu m’améliorer et voir la vie de couple différemment. Gloire à Dieu pour l’œuvre de ses servantes.

    • Aurélie Yanou dit :

      Amen !!! Merci Isabelle pour ce retour. Vivement que les fruits de ce challenge impacte davantage votre couple et ceux de votre entourage. Blessings !

  2. Raissa-rachel M dit :

    Jppm est tout simplement une bénédiction divine qui m’a appris avec l’aide du saint Esprit à écraser mon orgueil. Les TP ont a chaque fois défier mon égo et j’ai été boostée a bien d’égard. C’est une belle expérience… Je le referai volontiers

  3. Bonsoir
    Sous l’invitation d’une amie, j’ai participé à JPPMM en Août 2020. J’ai été spécialement challengé en m’impregnant de la détermination des femmes à faire de leur foyer des plates-formes de gloire. C’est juste magnifique.
    Que Dieu bénisse cette belle œuvre.
    Je suis honorée d’en faire partie.
    Merci aux visionnaires.

  4. Annie Pounde dit :

    Une expérience unique, j’avais Vraiment soif d’une vie de prière aussi intense, soif de voir le Dieu que je serre ce manifester puissament dans la vie de mon mari tel qu’il le faisait dans la mienne.. Au cour du challenge j’ai vu un vent nouveau souffler dans ma vie de couple, mon mari avec qui on se chamaillais au départ est dévenu mon confident, mon complice et mon premier fanne, car il ne cesse de me dire à quel point j’ai changé en bien et comment ça le motive à faire de même chaques jours.. JPPMM Femmes Sages, m’a appris à reduire mes attentes face à mon époux et à Les rédiriger vers l’Eternel tout puissant par qui je puis tout, pour qui rien n’est impossible.. Mon foyé à subit une élévation divine et jusqu’à ce jour nous mangeons les meilleurs fruits de cette vie en Christ🙏

    • Aurélie Yanou dit :

      Bonjour Annie,
      Gloire à Dieu pour ce témoignage. Nous sommes reconnaissantes à Dieu pour son impact dans votre couple. Puisse cette flamme allumée demeurer.
      Sois bénie !

  5. Damaris dit :

    Merveilleuse expérience,
    Impossible de décrire la transformation que l’on vit, transformation de soi d’abord et rayonnement personnel, pour un bonheur complet et profond, autour des valeurs de Christ pour la femme, son conjoint, sa famille.

    Merci pour cette expérience Unique, ces rencontres spéciales durant ce voyage.

    • Aurélie Yanou dit :

      Bonjour Damaris, merci d’avoir partagé votre expérience. Gloire à Dieu pour l’impact de ce challenge dans les foyers. Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *