aurelie@monessenciel.org

Retour à l’Essentiel 2 : le baptême

Retour à l’Essentiel 2 : le baptême

Le baptême fait partie des deux ordonnances que Jésus a donné à ses disciples avant sa montée au ciel en ses termes :

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » Matthieu 28:19-20

En tant que chrétien, nous devons veiller à l’application de l’ordre suprême donné par Jésus qui est celui de faire des disciples et de les baptiser. Le plus souvent, nous amenons des gens à Christ mais sans chercher à faire d’eux des disciples de Christ. Ils sont enseignés mais ne sont pas encouragés à se faire baptiser. D’autres se demandent pourquoi se faire baptiser alors qu’ils sont déjà sauvés ? Il est vrai que le baptême ne nous conduit pas au Salut ; mais il est juste de nous y conformer car c’est une recommandation.

Définition :

Pour mieux comprendre le baptême, il est nécessaire de s’y référer à sa définition : Etymologiquement, le terme « baptême» vient du grec « Baptizein »  qui signifie plonger, immerger.

Il est important que lorsque qu’on naît de nouveau que la prochaine étape soit le baptême. Si nous voulons plaire à Dieu nous devons veiller à obéir à sa parole. Ceci dit Le baptême n’est pas une option, il est un ordre auquel chaque né de nouveau devrait obéir.

A propos du baptême :

Ce que nous devons savoir du baptême :

  • 1- Il ne nous sauve pas ;
  • 2- Il n’est pas un pas vers le salut ;
  • 3- Il ne nous rend pas plus sain bien qu’il contribue à notre sainteté ;
  • 4- Le baptême est une façon de donner un témoignage public du fait que nous sommes sauvés ;
  • 5- Au travers du baptême, nous nous identifions à notre église locale.

La symbolique du baptême : 

Quand nous acceptons Christ, nous nous identifions à lui dans Sa mort, Son ensevelissement, et Sa résurrection.

  • Le baptême d’eau symbolise la transformation qui s’est produite au moment de notre salut, nous ne sommes plus esclaves du péché, ni de la chair (Romains 6:3-7) ;
  • L’entrée dans l’eau symbolise notre identification à Christ dans sa mort et son ensevelissement ;
  • La sortie de l’eau symbolise notre résurrection pour une nouvelle vie en Christ, unis à Lui pour toujours, nés de nouveau dans la famille de Dieu. (Romains 8:16).

Le baptême, une étape de notre croissance spirituelle.

Dans notre croissance spirituelle, la première étape c’est la nouvelle naissance ensuite le baptême. A ce moment le baptême vient juste confirmer publiquement notre engagement d’appartenir à Christ.

Matthieu 28:19 « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, »

  • Etape 1 : Être disciple
  • Etape 2 : Se faire baptiser

Les avantages à se faire baptiser :

Certains en obéissant à cette ordonnance ont été guérit des maladies chroniques qu’ils traînaient, d’autres ont immédiatement reçu le baptême du Saint-Esprit et leur vie spirituelle n’a plus jamais été la même. Il y’a plusieurs autres témoignages en rapport avec la mise en pratique de cet ordonnance.

Je t’invite à lire tout le chapitre de 1 Pierre 3. Ci-Dessous juste un extrait :

« Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau. Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ, qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis. » 1 Pierre 3:18-22

Où devrait-on se baptiser ?

On peut se baptiser n’importe où : à la rivière, à la piscine, à la plage, dans un cours d’eau, baptistère, etc. Il faudrait juste que la symbolique du baptême soit respectée comme mentionné plus haut. Qu’on soit plongé (tout le corps de l’orteil aux cheveux) et qu’on en ressorte. Et ceci peut se faire par tous ceux qui en ont la capacité (pasteurs, évangélistes, leader spirituel, etc…).  Il est important de se rapprocher d’une église où cela est pratiqué et s’y conformer. Des Séances de baptême y sont souvent organisées. Il faudrait rencontrer les responsables et leur faire part du besoin.

Chaque église a le choix du lieu du baptême (cours d’eau, piscine, baptistère, etc.). Le plus important serait de tenir compte d’un environnement sain où les conditions hygiéniques sont remplies afin d’éviter toute contamination ou maladie liés aux eaux usées. Il existe des églises ayant construit des baptistères (des sortes de piscines dédiées au baptême), certaines ont opté pour des piscines mobiles et d’autres encore ont préféré des cours d’eau. Bref chaque organisation choisit le moyen qui lui convient mais l’objectif commun étant de respecter la symbolique du baptême (immerger).

Qui doit baptiser ?

Jésus dit dans le passage de Matthieu 28 : ALLEZ ! C’est un commandement, c’est une ordonnance, c’est une directive. Si tu dis qu’Il est ton Seigneur tu dois pouvoir lui obéir.  Dans cette ordonnance, il n’a pas précisé le statut de celui qui devrait baptiser, mais il s’adressait aux disciples. Aujourd’hui toute personne née de nouveau et marchant par l’Esprit est disciple de Christ. La bible qualifie tout disciple pour ça. C’est pareil pour l’évangélisation c’est tout chrétien qui devrait le faire et pas uniquement les évangélistes. Jésus n’a pas indiqué le statut (pasteurs, leaders, etc.) mais compte tenu du fait que nous appartenons à une église locale, qui possède un leadership auquel nous sommes soumis alors nous devons laisser la charge aux personnes habilitées et désignées dans l’église. Ceci pour un souci d’ordre et de respect de l’autorité.

En sommes, nous devons nous conformer au modèle biblique du baptême non par peur de ne pas être sauvé mais plutôt par obéissance à la Parole de Dieu. C’est une manière pour nous de nous identifier au corps de Christ (l’ensemble des personnes nées de nouveaux) de toutes les nations (Galates 3:27-28)

Le baptême des enfants n’est pas le modèle biblique ; ils doivent plutôt être présentés à l’église par leurs parents lors d’un service dédié (Matthieu 19:14, Luc 18:16). Lorsqu’ils deviendront grands ils pourront eux mêmes accepter Christ avec conscience et volonté et se conformeront aussi par le baptême. La nouvelle naissance étant un engagement de bonne conscience envers Dieu (1 Pierre 3:21).

L’objectif de cet article est de nous informer sur ce qui est juste : « obéir à la Parole de Dieu ». Si jamais tu as des points d’ombre, je t’invite à lire les passages indiqués dans la Bible en laissant le Saint Esprit t’éclairer et te convaincre sur la bonne chose à faire. 

Tu as été édifiée, laisses un message en commentaire et partage cet article avec les autres.

A bientôt !

Aurélie Yanou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *